Accueil Moteur de recherche

Actualités nationales

La maltraitance, définie comme violence intentionnelle, répétée, ayant des répercussions sur la santé physique et/ou psychique de la personne concernée, reste difficile à prendre en charge. Elle peut concerner des violences psychologiques, physiques, sexuelles, des négligences et des violences matérielles, financières. Qu’il s’agisse d’enfants ou d’adultes vulnérables bien des professionnels se sentent démunis face à ces situations.

L'arrêt de la Cour de cassation du 7 février 2018 établit qu'au décès du majeur protégé, un créancier peut demander la réintégration dans l'actif successioral des primes d'assurance-vie "manifestement exagérées au regard des facultés contributives du souscripteur", ayant pourtant fait l’objet d’une autorisation du juge des tutelles.

Après dix ans d'existence, l’Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements sociaux et médico-sociaux (Anesm) va être absorbée par la Haute autorité de santé (HAS) au 1er avril 2018. A cette date, une commission spécialisée de la HAS, dédiée au champ social et médico-social, sera en charge des missions jusque-là confiées à l’Anesm. La HAS lance un appel à candidatures pour recruter les membres de cette commission.

La ministre du travail, Muriel Pénicaud, a annonçé le 5 mars 2018, une "réforme systémique" de la formation professionnelle avec 12 mesures concrètes pour permettre à la formation professionnelle de mieux répondre aux grands défits de demain. En effet, on estime que 50 % des emplois seront transformés dans les 10 ans qui viennent, 10 à 20 % seront créés, autant vont peut-être disparaître.

Tous les cinq ans, l'Unifaf interroge l'ensemble de ses adhérents et recueille des données sur les emplois, les qualifications et les projets des structures. L'enquête Emploi réalisée par l'Unifaf dresse un état des lieux des emplois et des évolutions du secteur sanitaire, social et médico-social dans le champ privé à but non lucratif. L'enquête révèle un paysage en profonde évolution. La tendance à la concentration des associations s'est amplifiée.

Un rapport de mission sur "Les maltraitances financières à l’égard des personnes âgées - Un fléau silencieux" commandé par l'ancien gouvernement et remis en septembre 2017, confirme "l'urgence d'analyser l’ampleur de ce phénomène de maltraitance financière qui aggrave la perte d’autonomie et les atteintes à la dignité de la personne pour permettre à l’Etat de prendre les mesures appropriées concernant les phénomènes de maltraitance

L'Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph) a lancé le 21 février 2018 sa campagne incitant les entreprises à recourir à l'alternance avec des personnes handicapées.

Une étude de l'Institut de recherche et documentation en économie de la santé (Irdes) souligne que la polymédication et l’usage de certains médicaments potentiellement inappropriés – les médicaments anticholinergiques – sont associés à la fragilité chez les personnes âgées. La fragilité du sujet âgé se traduit par une vulnérabilité accrue aux facteurs de stress (par exemple un épisode infectieux) du fait d’u

Le Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie (CNSPFV) a été créé auprès de la ministre chargée de la Santé et des Affaires sociales le 5 janvier 2016 par décret (Décret n° 2016-5).

Le CNSPFV a pour missions :

Au mois d'octobre 2017, la commission des lois du Sénat a créé en son sein un groupe de travail pluraliste sur les infractions sexuelles commises à l'encontre des mineurs. Le rapport d'information de Mme Marie MERCIER (LR), fait au nom de la commission des lois n° 289 (2017-2018) le 7 février 2018, présente une stratégie globale reposant sur quatre piliers :