Accueil Moteur de recherche

Actualités nationales

Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérard Rivière, président de la Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav) et Renaud Villard, directeur de la Cnav, ont signé le 1er juin la convention d’objectifs et de gestion (COG) 2018-2022 entre l'Etat et la Cnav.

Une instruction du 4 juin 2018 précise les modalités de coordination entre les services de soins infirmiers à domicile (SSIAD) ou les services polyvalents d’aide et de soins à domicile (SPASAD) et les établissements d’hospitalisation à domicile (HAD) pour assurer la continuité, la qualité et la sécurité de la prise en charge des patients à leur domicile.

Deux outils pratiques sont proposés en annexe de l'instruction :

Lors de la réunion conclusive de la première phase de concertation sur l'obligation d'emploi des travailleurs handicapés qui s'est tenue à Paris le 5 juin 2018, Murielle Pénicaud, Ministre du Travail, et Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat aux personnes handicapées ont présenté un premier point d'étape.

Dans un communiqué de presse du 1er juin 2018, Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé, se félicite de l’accord trouvé avec les chirurgiens-dentistes pour une meilleure prise en charge des soins bucco-dentaires.

Dans un avis du 22 mai 2018, la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) appelle les pouvoirs publics à remettre l’humain au cœur du système de santé français.

Un décret et un arrêté du 1er juin 2018 encadrent la nouvelle possibilité d'intervention conjointe, auprès d'un même patient, d'un établissement d'hospitalisation à domicile (HAD) avec un service de soins infirmiers à domicile (Ssiad) ou un service polyvalent d'aide et de soins à domicile (Spasad).

L'Institut de recherche et documentation en économie de la santé (Irdes) publie une étude intitulée "Le système de protection sociale limite les restes à charge liés aux soins des personnes qui recourent à l’aide humaine" (Penneau Anne, Pichetti Sylvain, Espagnacq Maude)

La Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) et l’Assemblée des départements de France (ADF) ont réuni, le 30 mai 2018, pour la première fois, les élus et directeurs des conseils départementaux pour définir un nouveau mode de partenariat et des ambitions partagées en faveur des personnes âgées et des personnes en situation de handicap.

La ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn a dévoilé mercredi 30 mai 2018 sa feuille de route pour relever le défi que représente le vieillissement de la population à court et moyen terme.

La décision de la directrice de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) du 24 mai 2018 fixe à 205 la moyenne nationale des besoins en soins requis (Pathos moyen pondéré - PMP) à prendre en compte, en 2018, dans le cadre d'une ouverture d'Ehpad.