Accueil Moteur de recherche

[PROJET EPoP] DEVELOPPER le pair accompagnement Le CREAI Hauts-de-France porteur du projet en région

A+A-

Hier a eu lieu à Amiens le lancement du comité de pilotage national du projet EPoP (Empowerment and Participation of People with disability), en présence de Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat aux personnes handicapées et de nombreux élus de la Somme. Ce fut l’occasion de réunir pour la première fois l’ensemble des parties prenantes nationales de cet ambitieux projet, et de faire un focus sur le déploiement du projet dans la région, les Hauts-de-France étant l’une des régions participantes à l’expérimentation.

En effet, l’ARS Hauts-de-France a souhaité s’inscrire dans cette démarche innovante et a missionné pour cela le CREAI au regard de ses actions en faveur de l’autodétermination, de la participation et de l’autoreprésentation des personnes en situation de handicap et dans le cadre de ses missions « d’accompagnement des acteurs publics et privés du secteur social et médico-social dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques publiques en direction des populations vulnérables. »

Ce projet initié par la Croix-Rouge française vise à massifier et banaliser dans le champ du handicap le recours aux savoirs expérientiels dans une optique de pair-accompagnement, d’autoreprésentation, de participation à la conception, à l’évaluation des politiques publiques et des offres d’accompagnement, mais également de conception universelle de biens et de services. EPoP est un support au développement d’une société inclusive et à la transformation de l’offre médico-sociale.

EPoP est cofinancé par la CNSA, l’Agefiph, OETH et les ARS participantes (Hauts-de-France et Nouvelle-Aquitaine).
Ce projet national sera déployé dans deux régions : en Nouvelle-Aquitaine et dans les Hauts-de-France pendant 3 ans (2021-2023). Il comprend 5 axes de travail :

  • Des expérimentations territoriales
  • La formation d’intervenants pairs
  • La formation de référents pairs-accompagnement en ESMS
  • La création d’une boîte à outils via dédiée sur le site monparcourshandicap.fr (annuaire géolocalisé qualifié, analyses juridiques sur les statuts d’exercice, outils de soutien au parcours des pairs…)
  • Une recherche évaluative sous la direction d’Eve Gardien

Au national comme en régions, la thématique de l’emploi sera approfondie grâce à des groupes de travail dédiés : Comment le pair accompagnement peut-il soutenir l’inclusion dans le milieu ordinaire du travail ? Quelle professionnalisation pour les intervenants pairs ?

Un comité de pilotage national sera chargé de définir le plan d’action national, de développer les partenariats nationaux, de valider et d’étayer les outils crées en région et d’anticiper la fin du projet pour pérenniser la dynamique. Il sera composé :

  • De partenaires associatifs gestionnaires : la Croix-Rouge française, LADAPT, Trisomie 21, le GAPAS
  • De représentants de personnes : Handivoice, Fedeeh, APF France Handicap
  • D’acteurs institutionnels : SG CIH, CNSA, ARS participantes, Caisse des dépôts, CNCPH
  • D’une directrice scientifique : Eve Gardien
  • De fédérations et têtes de réseaux : UNIOPSS, Nexem, Fehap, Fisaf
  • Et d’acteurs de l’emploi : Agefiph, OETH

EPoP dans les Hauts-de-France :

Le déploiement en région sera assuré par un binôme du CREAI : une chargée de mission EPoP (Pauline Tursi) et un référent pair régional (en cours de recrutement).
Deux territoires d’expérimentation ont été sélectionnés : le territoire de proximité de Montdidier, Amiens, Péronne et de celui de Roubaix-Tourcoing. Sur chacun, le projet se déclinera autour de différents leviers complémentaires :

• Création et animation d’une dynamique partenariale
• Recensement des dynamiques et ressources locales
• Définition d’une feuille de route
• Repérage et accompagnement des intervenants pairs et des professionnels vers la formation
• Accompagnement des ESMS dans la définition et le déploiement de leurs projets de pair-accompagnement
• Soutien au développement d’interventions de pairs dans le milieu ordinaire
• Capitalisation et remontée de l’expérience aux niveaux régional et national.

Mais au-delà de ces territoires d’expérimentation spécifiques, c’est bien une dynamique régionale que ce projet nous permettra d’enclencher. Car partout en région les acteurs innovent, expérimentent déjà afin de favoriser l’implication des personnes concernées. L’objectif d’EPoP sera de repérer ces démarches, de les soutenir à travers la mise à disposition de moyens dédiés. Il agira comme un fertiliseur, il permettra de retracer ces démarches, de les évaluer, les modéliser afin de pouvoir à terme soutenir leur essaimage national, en cherchant s’il le faut à modifier les limites légales ou réglementaires repérées par une action de plaidoyer.
Malgré la complexité des temps actuels, EPoP représente une enthousiasmante occasion de passer à la vitesse supérieure et de développer de manière massive la mise en pratique des approches participatives qui font aujourd’hui consensus d’un point de vue théorique et éthique. Et pour cela, le projet semble bénéficier d’un propice alignement des planètes : une impulsion politique majeure, au national comme au local, la mise à disposition de moyens humains et financiers et l’implication inspirante des acteurs des terrains d’expérimentation.

Nous avons, ensemble, 3 ans devant nous pour y parvenir. Alors rejoignez la dynamique EPoP en nous faisant remonter vos projets, vos initiatives… Mais partagez également vos remarques, vos difficultés… afin de nourrir notre analyse.
Nous ne manquerons pas de communiquer régulièrement sur l’avancée du projet, car c’est bien une dynamique, une culture régionale du pair-accompagnement, de l’autoreprésentation et de la participation que nous tâcherons de créer autour de ce projet.

Pauline Tursi
Chargée de mission EPoP
CREAI Hauts-de-France
03 20 17 03 11 / 06 24 68 32 32
ptursi@creaihdf.org