Accueil Moteur de recherche
Centre Régional d'Etudes, d'Actions et d'Informations
en faveur des personnes en situation de vulnérabilité

Réseau parentalité & situations de handicap

A+A-

"Les situations de parents en situation de handicap s’observent de plus en plus. Le phénomène s’expliquerait, notamment, par de nouveaux modes de vie et de socialisation des personnes concernées, en essor depuis les Lois du 2 janvier 2002-2 et du 11 février 2005. Des lois qui rappellent l’universalité des droits, instaurent celui de la compensation et les conditions d’une société inclusive.
Le regard porté sur le parent et les représentations sociales souvent négatives ou incapacitaires qui pèsent sur lui amplifient une situation déjà difficile. Les conséquences peuvent être fortes.
Et pourtant ces parents ne sont pas plus dépourvus que dans la population générale de capacité à aimer et à faire grandir un enfant, dans une relation d’attachement sécurisant et essentiel à son développement.
Le Réseau Parentalité Situations de handicap fait de cette Parentalité un objet d’accompagnement et d’étude, que le handicap concerne un parent et/ou un enfant, touchant l’ensemble de la famille, de l’annonce du handicap à la situation de parentalité.
En ce sens, les professionnels du réseau agissent selon une approche d’accompagnement pluridisciplinaire, qui évalue les situations et promeut l’apprentissage de compétences utiles.

ORIGINE DU RESEAU

Le réseau « parentalité et situations de handicap » s’est constitué le 7 avril 2017. Il est porté par l’Afapei du Calaisis et son pôle services.
Ce réseau est riche de professionnels de différentes institutions et dispositifs du secteur social et médico-social du secteur du calaisis. Ce réseau se veut être participatif, à son niveau, à la préoccupation collective et collaborative générée par le « rapport Pivetau » pour une réponse mieux accompagnée en ce qui concerne la « parentalité et situations de handicap ».
En effet le regard de la société n’est pas toujours bienveillant et les exigences sont les mêmes pour un parent avec ou sans déficience intellectuelle, un enfant avec ou sans déficience intellectuelle.
Ainsi du mythe du parent inné à celui d’apprenant, de la réalité de situations familiales hétérogènes aux accompagnements de professionnels pluridisciplinaires et aux missions différentes, ….autant de pluralismes que le réseau souhaite clarifier pour un accompagnement le plus qualitatif du besoin repéré en direction des parents et des enfants.  
Pour le parent, il est bien de pouvoir trouver un professionnel pour parler de ce qui peut être plus compliqué à appréhender, que cet interlocuteur puisse lui-même connaitre les difficultés que le parent peut rencontrer, les anticiper, avoir un réseau de professionnels hétéroclites répondant de manière adaptée aux besoins du parent et à ceux de l’enfant. Ce n’est pas obligatoirement un psychologue, un éducateur, une assistante sociale,…, mais cela peut-être une sage-femme, une puéricultrice, le médecin généraliste, l’instituteur de l’enfant, .../..., quelqu’un avec qui le parent se sent en confiance.
Il sera important d’accepter que rien n’est facile et que c’est souvent le cas pour tous les nouveaux parents, avec ou sans situation de handicap.
Nous pensons qu’à partir d’une meilleure connaissance de ces familles et du devenir de leurs enfants, des perspectives d’accompagnements conjointes du champ social et médico-social, scolaire et sanitaire, les compétences de ces familles pourraient s’accentuer, être favorisées, être mobilisées.

INTENTION :

Le manque d’études, de recherches, de documents, de bibliographie entraînent une certaine méconnaissance du sujet, cette journée pourrait prétendre à être une journée formation-action porteuse et étayante pour les professionnels mais aussi susciter de nouveau les réflexions et recherches qui font aujourd’hui défaut, et travailler sur des outils d’accompagnement adaptés."
 

Auteur : Marie Meurisse , directrice Projets-Recherche Afapei

 

La journée d'étude "Réseau parentalité & situations de handicap" se tiendra le 18 mai 2018, à Calais, Université du Littoral Côte d'Opale, Bâtiment poincaré :