Accueil Moteur de recherche

Informations

Nous avons le plaisir de vous annoncer que le colloque « C’EST COMMENT QU’ON PEUT FAIRE ? Transition inclusive et réponses intégrées : défis organisationnels et managériaux », est reporté à l’identique au Jeudi 11 Juin 2020.  

Toutes les inscriptions sont automatiquement reconduites. Il n’est pas nécessaire de renvoyer un bulletin d’inscription.

 

La personne en situation de handicap complexe (polyhandicap, maladies génétiques, autisme sévère, AVC, maladies neuro-dégénératives…), qui n’accède ni au langage oral, ni à un code de communication élaboré est un être de communication, mais, du fait de son déficit cognitif, sa communication reste essentiellement non verbale.

Le Conseil Départemental du Nord a confié, depuis 2017, au CREAI Hauts-de-France la formation de 1000 agents, professionnels de tous métiers, intervenants en protection de l'enfance. Une telle volumétrie de formation est inédite en France et à l'appui des formations directes réalisées par l'équipe du CREAI, des agents à la qualité de "transmetteurs" assurent la pollinisation interne des savoirs et bons usages des références et outils.

Alors que 8,3 millions de personnes s’occupent d’un proche dépendant (parent, enfant, conjoint) en raison d’un handicap, d’une maladie ou de l’avancée en âge, le Groupement de Coopération Sociale et Médico-Sociale “Actions pour l’Information le Développement et les Etudes sur les Relais aux aidants” (GCSMS A.I.D.E.R) publie une étude réalisée à sa demande par la fédération nationale des CREAI (ANCREAI) sur l&rsqu

Dans une période où s'enchaînent lois, décrets et instructions qui viennent transformer le secteur médico-social, le CREAI Hauts-de-France a décidé d'étoffer sa mission d'information auprès de ses contribuants. Tous les mois, contribuants et abonnés auront accès à un nouvel outil pour faciliter la lecture et l'appréhension des textes législatifs.

"De nombreuses personnes, enfants et adultes, en situation de handicap, n’accèdent pas, ou peu, à notre code commun de communication, le langage oral.

Leurs difficultés peuvent être de nature développementale (IMC, polyhandicap, maladie génétique-syndrome d’Angelman, syndrome de Rett…, TSA, surdité…) ou acquise (AVC ou TC sévères, maladies neuro-dégénératives…).

Le 3 octobre 2019, l’Association Nous Aussi en collaboration avec l’UNAPEI et l’ANCREAI organise le colloque : « Le droit de vote pour tous : c’est maintenant ! ».

Les personnes en situation de handicap veulent être des citoyens à part entière. Elles ont obtenu des droits, notamment le droit de vote des personnes sous tutelle ou curatelle via la loi de 23 mars 2019. Maintenant elles veulent que ces droits soient appliqués.

L’association Nous Aussi mène un projet national visant à développer l’autonomie des personnes en situation de handicap intellectuel et cognitif pour exercer leur droit de vote.