Accueil Moteur de recherche

Actualités nationales

Dans un avis du 22 mai 2018, la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) appelle les pouvoirs publics à remettre l’humain au cœur du système de santé français.

Un décret et un arrêté du 1er juin 2018 encadrent la nouvelle possibilité d'intervention conjointe, auprès d'un même patient, d'un établissement d'hospitalisation à domicile (HAD) avec un service de soins infirmiers à domicile (Ssiad) ou un service polyvalent d'aide et de soins à domicile (Spasad).

L'Institut de recherche et documentation en économie de la santé (Irdes) publie une étude intitulée "Le système de protection sociale limite les restes à charge liés aux soins des personnes qui recourent à l’aide humaine" (Penneau Anne, Pichetti Sylvain, Espagnacq Maude)

La Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) et l’Assemblée des départements de France (ADF) ont réuni, le 30 mai 2018, pour la première fois, les élus et directeurs des conseils départementaux pour définir un nouveau mode de partenariat et des ambitions partagées en faveur des personnes âgées et des personnes en situation de handicap.

La ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn a dévoilé mercredi 30 mai 2018 sa feuille de route pour relever le défi que représente le vieillissement de la population à court et moyen terme.

La décision de la directrice de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) du 24 mai 2018 fixe à 205 la moyenne nationale des besoins en soins requis (Pathos moyen pondéré - PMP) à prendre en compte, en 2018, dans le cadre d'une ouverture d'Ehpad.

Le député LREM Adrien Taquet et Jean-François Serres du Conseil économique, social et environnemental (Cese) ont rendu ce lundi 28 mai 2018 au Premier ministre, entouré de Sophie Cluzel et Olivier Dussopt, secrétaires d'État en charge des Personnes handicapées, leur rapport sur la simplification administrative au service des personnes handicapées.

La Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) a organisé le 16 mai 2018, au ministère des Solidarités et de la Santé, une première journée de réflexion, intitulée «Cohésion sociale et numérique ».

6,7 millions de personnes ne se connectent jamais à internet et 7 millions d’internautes disposent d’un faible niveau de compétences numériques et se déclarent mal à l’aise dans leur utilisation d’internet.

Quatre arrêtés du 15 mai reconnaissent l'équivalence totale entre l'évaluation externe et la certification établie sur la base de référentiels spécifiques auxquels peuvent recourir les services d'aide et d'accompagnement à domicile (Saad) intervenant auprès des personnes âgées, des personnes handicapées, des enfants en difficulté au titre de l'aide sociale à l'enfance (ASE) ou encore des familles fragiles.

L'instruction budgétaire du 15 mai 2018 fixe comme chaque année les priorités d’action dans le champ médico-social.