Accueil Moteur de recherche

Actualités régionales

Dans quatre régions, les présidents de conseils départementaux (PCD) peuvent, à titre expérimental, déroger au seuil de 30 % prévu pour distinguer ce qui est une petite extension de capacité échappant à la procédure d'appel à projet (AAP).

Les régions concernées sont l'Auvergne-Rhône-Alpes, les Hauts-de-France, l'Ile-de-France et la Provence-Alpes-Côte d’Azur.

L’IRTS Hauts-de-France enregistre actuellement les inscriptions aux formations :

Formations CDRE  :  Surveillant de nuit et Maîtresse de maison

Le CDRE programme une nouvelle session de formation à Lauwin-Planque (Douaisis) : du 24 septembre 2018 au 12 octobre 2018/06 novembre 2018 au 23 novembre 2018.

Le 29 mars 2018 a eu lieu une conférence de presse INSEE / DRJSCS Hauts-de-France sur les fragilités sociales en Hauts-de-France.

Le rapport sur les freins et facilitateurs à la mobilité transfrontalière – Interreg, Fonds européen de développement régional - a été élaboré dans le cadre du Projet "I SAID - Interregional platform for Innovation in Self-determination, Autonomy and Inclusion in people with Disability".

Réunion d’information CAFERUIS le 28 juin 2018 à 17h30 à l’IRTS site Artois, 5 rue Maurice Schumann A Arras

La colocation « L’Intervalle » est installée dans le quartier Vauban et permettra à 5 personnes en situation de handicap psychique d’accéder à un logement autonome et pleinement intégré dans la cité. C’est le premier dispositif de logements accompagnés de ce type à être mis en place sur le territoire lillois.

Les actes des Journées Nationales MAS, FAM, Foyers de vie des 22 et 23 mai 2017 sont désormais publiés sur le site Internet du CREAI Grand Est.

Vous pouvez y accéder par le lien suivant : http://www.creai-grand-est.fr/uploads/files/Actes-MAS-FAM-FV-2017-21-02-2018-11-19-59.pdf

Une décision du garde des Sceaux publiée le 10 mai fixe, pour 2018, les objectifs de répartition dite "proportionnée", entre les départements, la métropole de Lyon ainsi que la collectivité de Corse, des accueils des mineurs privés temporairement ou définitivement de la protection de leur famille, jeunes dénommés "mineurs non accompagnés" (MNA).

Par rapport l'an dernier, les clés de répartition évoluent globalement peu :

Le Groupe de réflexion éthique sur la protection juridique des majeurs se réunit depuis 2012 en Nord-Pas de Calais. Composé de magistrats, mandataires, médecins et représentants de l'Etat, le groupe analyse et échange sur des situations concrètes et posant des questions éthiques rencontrées par ses membres.