Accueil Moteur de recherche

Actualités régionales

Dossier participant du colloque "Communication alternative améliorée, une approche multimodale", qui s'est déroule le Jeudi 7 Novembre 2019 au Nouveau Siècle à Lille . Celui-ci était organisé à l'initiative de l'association ISAAC, en collaboration avec le CREAI Hauts-de-France et avec le soutien de la CNSA et de la Région Hauts-de-France.

 

L’IRTS Hauts-de-France organise une réunion d’information sur le dispositif de formation CAFDES jeudi 12 décembre 2019 à partir de 17h00 à Loos. Voies d’accès, financements, sélection : clôture des inscriptions le 15 février 2020

 

Les portes ouvertes de déroulent dans tous les IRTS de Hauts-de-France  :

Les jeunes de l'IMPro de Wahagnies vous invitent à leur marché de Noël les 3, 4, 5 et 6 Décembre 2019 au 152 rue Pasteur à Wahagnies. Comme chaque année, les jeunes ont réalisé des objets sur le thème de noël avec les professionnels, et vous invitent à leur exposition-vente. Il sera aussi possible de déguster sur place les réalisations culinaires des jeunes en formation restauration.

Le GEM de Calais vous invite le Lundi 16 Décembre 2019 de 14 h 30 à 20 h au marché de Noël qui se déroule dans leurs locaux au 13 rue Vauban à Calais. Les fonds recueillis seront reversés à l'association "Ensemble Décrochons les Etoiles", qui vient en soutien de jeunes enfants cancéreux. Affiche

 

  • Formation Initiation à la philosophie du rétablissement et aux outils de réhabilitation psychosociale

Du 16 au 18 mars 2020 à Loos

Le Professeur Franck Bellivier, délégué ministériel à la santé mentale et à la psychiatrie, entreprend un tour de France des régions afin d'évaluer la réalité et la diversité des situations dans les territoires et d'aller à la rencontre de tous les acteurs mobilisés autour de la feuille de route "santé mentale et psychiatrie".

La F2RSM Psy, dans le dernier numéro de PsyBrèves, présente les évolutions récentes des tentatives de suicide et suicides dans les Hauts-de-France.
L’analyse des données épidémiologiques permet de faire ressortir les points suivants :

 

La personne en situation de handicap complexe (polyhandicap, maladies génétiques, autisme sévère, AVC, maladies neuro-dégénératives…), qui n’accède ni au langage oral, ni à un code de communication élaboré est un être de communication, mais, du fait de son déficit cognitif, sa communication reste essentiellement non verbale.

Les évolutions législatives et réglementaires du secteur médico-social s’inscrivent depuis plusieurs années dans un contexte économique caractérisé par le ralentissement de la croissance et les contraintes budgétaires.